LE BLOG

Tool4staffing sur Informations-entreprise : Pour un logiciel de recrutement 3.0

Les annonces, le CV, la lettre de motivation jalonnent le parcours traditionnel de la recherche d’emplois. La HRTech, avec ses solutions innovantes, bouscule cette relation établie entre candidats et recruteurs. Effet de mode ou révolution dans le processus de recrutement? Antoine Détis, CEO de Tool4staffing, nous livre sa vision d’expert en logiciel de recrutement.

Le nombre de projets d’embauches des entreprises augmente de près de 15% par an, mais la moitié des entreprises concernées prévoit des difficultés pour dénicher la perle rare. La tâche des cabinets de recrutement ou des RH est ardue, tout particulièrement dans les secteurs ou les métiers confrontés à la pénurie de compétences. C’est sur la base de ce constat que fleurit un nouveau concept en essor depuis quelques années: se doter d’une véritable «marque employeur», afin d’attirer et convaincre les candidats. «Encore faut-il s’en donner les moyens», insiste  Antoine Détis, expert en logiciels de recrutement et CEO de Tool4staffing.

Le candidat-client grâce au logiciel de recrutement Tool4staffing

Le logiciel de recrutement Tool4staffing propose des modules de recrutement inspirés directement du monde de la vente et du marketing online. «Recrutez comme vous vendriez», nous conseille Antoine Détis. Depuis plusieurs années le marketing relationnel dispose de nombreux outils permettant d’exploiter une base de prospects&clients (acquisition, segmentation, suivi, optimisation). Pourquoi ne pas appliquer ces mêmes idées aux recrutements? Il suffisait d’y penser…et d’avoir le logiciel adapté. Une recherche de candidats s’apparente en effet à une campagne d’acquisition de clients: diffuser ses annonces sur plusieurs sites d’emplois, effectuer des recherches croisées sur plusieurs supports (réseaux sociaux, CVthèques) puis aspirer les résultats dans un outil unique, sont autant d’étapes qu’un recruteur doit pouvoir faire en quelques clics. Ensuite des algorithmes d’Intelligence Artificielle peuvent tout à fait trier ces candidatures, et, sur la base de mots clés, effectuer un matching automatique entre les CVs et certains descriptifs de poste. Bien sûr, l’œil du recruteur reste seul juge, mais Tool4staffing permet de lui épargner de nombreuses heures de tris et qualifications.

Enfin, de la même manière que le ferait un CRM, l’outil doit permettre un suivi facilité du candidat: appels, rappels, convocations aux entretiens, Emails, SMS…Tous ces éléments peuvent être générés de manière automatique et logés dans l’outil. « Cette communication avec le candidat, avec des délais courts, est très importante pour soigner la marque employeur », précise Antoine Détis. Il est évident que l’absence de réponse a un effet désastreux sur l’image de l’entreprise ou du cabinet auprès de candidats qui hésiteraient, de ce fait, à repostuler auprès de cet employeur. Enfin, comme dans tout outil de prospection classique, l’optimisation de l’acquisition de candidats est une priorité : formulaires intelligents, tchatbots, entretiens vidéos, tracking comportemental…De nombreuses innovations permettent d’éviter la déperdition de candidatures…Exactement comme dans la relation client qui a investi ces solutions avec une longueur d’avance! Le logiciel de recrutement Tool4staffing permet d’optimiser les retours d’expérience de chaque recrutement par un reporting précis. Par exemple, le canal de diffusion de l’offre statistiquement tracé permet ainsi au recruteur de calculer la corrélation entre les sites d’emploi et les profils pertinents. Concrètement, tel réseau social, ou tel site d’annonces a un taux de succès de X% pour tel métier, niveau de qualification ou secteur. Quand on sait le prix d’une annonce sur ces supports, il est vital de connaître le meilleur canal d’annonces pour son secteur. Appliquer les méthodes et techniques d’acquisition & qualification d’un prospect aux candidats, c’est adopter les modules technologiques qui ont fait le succès du marketing relationnel. Dans le monde du recrutement digitalisé, le candidat est roi !

La base candidats : un trésor souvent non exploité

Imaginons un service commercial qui ne posséderait pas de base de prospects. Pour chaque lancement de produit, au moins 10 fois par an, les vendeurs lanceraient une nouvelle phase de prospection. C’est inconcevable! C’est le cas de la majorité des recruteurs… Ils démarrent souvent leur recherche de candidats en repartant de zéro. Pourtant, les tâches de qualifications sont chronophages et coûteuses. Un dossier de candidature comporte ses comptes-rendus d’entretiens, les explications sur son parcours, les tests de personnalité, de logique ou éléments administratifs. Au moins 2 ou 3 candidats de la short-list passent ainsi ces phases de plus en plus pointues…pour ne retenir que l’heureux élu. Pour les autres, le dossier est bien souvent perdu dans les méandres de la base de données. C’est un gâchis pour le recruteur, dont 90% du temps n’est finalement pas exploité. Pour les candidats malchanceux, c’est une source de frustration qui peut les faire hésiter à entreprendre un nouveau parcours du combattant sur une autre offre. « Le but de Tool4staffing est de permettre aux entreprises d’aller chercher des candidats existants en base pour répondre à leurs besoins », explique Antoine Détis. Mais peut-on recontacter un candidat cinq ans après l’entretien? Le logiciel de recrutement intègre toutes ces fonctionnalités, notamment pour détecter les candidats «chauds». Il permet également de maintenir la relation avec les candidats de la base. Par exemple, ils recevront des E-mailings personnalisés, fidélisant ainsi une véritable communauté, par secteurs ou métiers. 

Un réseau intelligent

Tool4staffing n’entend pas en rester là. D’ici fin 2019, un ambitieux projet permettra à ses clients de partager certains candidats afin d’obtenir « un réseau intelligent de talents ». Suite à un processus de recrutement, une entreprise pourra proposer les candidats non recrutés, qu’elle aura pourtant qualifiés, aux partenaires de son choix. De l’autre côté, les entreprises pourront chercher des candidats finalistes sur un poste similaire à celui qu’elle souhaite ouvrir chez elles. La mise en relation se basera sur un algorithme de matching intelligent. Chaque entreprise restera maître de sa CVthèque. Le candidat, impliqué dans le processus, verra ses chances d’embauche augmentées.      « Notre vocation est de changer le paradigme de traitement du candidat et ainsi de fluidifier le secteur du recrutement au bénéfice de tous » souligne Antoine Détis. Multidiffusion, SAV, matching sémantique, tchatbots…de nombreuses start-ups de la HRTech ont d’ores et déjà choisi de se greffer sur le logiciel de recrutement Tool4staffing pour proposer leurs services à la carte. La productivité d’un recrutement fait alors un bond en avant, estimé à plus de 12% de temps gagné par recruteur, et des délais de recrutement réduits d’un tiers. Les opérations de copier/coller de CV deviennent inutiles. La solution de matching procure un défilement de CV matériellement impossible pour l’œil humain. Les candidats fidélisés dans la base n’ont plus à repasser les mêmes entretiens de préqualification puisque les comptes-rendus précédents sont disponibles. Par cet outil, un entretien en vaut 10 et peut-être davantage si la base des candidats déjà auditionnés s’élargit encore. De plus, l’interface de l’outil est simple et intuitive. Chez Tool4staffing, la formation pour expliquer les multiples facettes de la suite logicielle ne dure que deux heures. Au bout d’une semaine, l’outil est pris en main. À l’heure où chaque département, que ce soit la Production, le Commerce ou la Finance, est passé à la digitalisation de ses activités, les RH doivent à leur tour franchir cette étape pour ne pas demeurer le parent pauvre de l’entreprise. Les données des candidats, constituées, documentées, partagées sur une large échelle sont maintenant exploitables en acceptant de placer le candidat au cœur du recrutement. Il suffisait d’y penser. Tool4staffing a utilisé les ressources des nouvelles technologies pour le faire !

Source: Magazine Informations-entreprise nº173

>> DEMANDEZ UNE DÉMO GRATUITE <<

Scroll to top